Inario

Le blog de Keyvan Nilforoushan

Archive for the category “immobilier”

Pourquoi nous avons créé Virgil

Beaucoup d’entre vous le savent : avec mon associée Saskia Fiszel nous avons lancé Virgil afin d’enlever certains obstacles retardant inutilement l’acquisition de la résidence principale. Convaincus que cela ne sert à rien d’entreprendre sans savoir pourquoi, nous avons rédigé un petit manifeste que j’ai le plaisir de partager ici.

 

Vous croyez en l’égalité des chances ?

colone+flotement

Nous oui. Passionnément. Et c’est pour cela que nous avons créé Virgil.

Si l’on n’a pas eu la chance de grandir dans une maison pleine de livres, ce n’est pas forcément facile de naviguer les études supérieures, choisir les bons stages et débuter une belle carrière. Mais c’est possible. Et parce que c’est possible, à chaque génération certains essayent. Et nombreux sont ceux qui se surprennent à y parvenir.

L’égalité des chances, cela veut dire refuser que certaines portes soient fermées pour les mauvaises raisons. Refuser que quelqu’un soit injustement bloqué sur le seuil.

Pourtant, l’égalité des chances s’arrête au seuil de la résidence principale

Certains deviennent propriétaires très jeunes grâce à un coup de pouce familial. D’autres n’y arrivent jamais. Ils ont beau se priver de sorties, de week-ends et de cappuccinos, ils ne parviennent jamais à réunir les dizaines de milliers d’euros nécessaires, et chaque mois leurs revenus se consument en loyers.

Devenir propriétaire, c’est devenu héréditaire

Pourtant, acheter sa résidence principale, c’est le principal moyen de commencer à constituer un patrimoine. Ce n’est pas de la spéculation, c’est simplement remplacer un loyer par une épargne. C’est se serrer – un peu – la ceinture aujourd’hui, pour être à l’aise demain.

Le principal intérêt d’être propriétaire, c’est de ne plus payer un loyer. Le principal frein à devenir propriétaire, c’est de payer un loyer. En d’autre mots, il faut déjà avoir de l’épargne pour avoir le droit d’épargner. Cela n’a aucun sens.

Il n’y a pas d’égalité des chances sans égalité des choix. Mais un choix qui n’est offert qu’à une minorité, cela s’appelle un privilège. Et nous aimons bien les abolir.

C’est pour cela que nous avons lancé Virgil.

Nous croyons en l’égalité des chances.

Nous pouvons changer la trajectoire de toute une génération.

Nous allons éviter à une génération entière de rester à la porte.

Nous sommes Virgil. Et nous allons briser le plafond de pierre.

Post Navigation