Inario

Le blog de Keyvan Nilforoushan

Usages Mobiles – Reboot8 – Etat de l’art

200606051922

Originally uploaded by Martin Roell.

Nous atteignons les 2 milliards d’utilisateurs de téléphones mobiles. Ce n’est pas étonnant alors qu’il y ait eu lors de Reboot8 beaucoup d’interventions sur ce sujet. Notamment, celle très intéressante de Marko Ahtisaari, directeur stratégique de Nokia.

Il a commencé par remarquer que le téléphone portable est, avec les clés et le moyen de paiement, un des trois objets que ses possesseurs transportent toujours sur eux.

Ce n’est pas une extension du téléphone fixe – qui était un objet collectif et familial – mais un objet profondément personnel. Cela devrait mener à inventer des usages radicalement différents et innovants ; pourtant, la majorité des travaux sur le mobile cherchent à répliquer ce qui se fait déjà sur des téléphones ou des ordinateurs fixes.

Pour lui, ces usages peuvent être de deux types :

– soit ils profitent surtout des économies d’échelle liées à l’ubiquité des mobiles : c’est ce qui s’est passé avec les appareils photo embarqués

– soit ils profitent des spécificités de l’utilisation des mobiles : c’est ce qui peine beaucoup plus à se produire.

Pour reprendre l’interrogation formulée par Seth Godin dans The Problem with Mobile :

Pourquoi l’industrie du téléphone cellulaire n’a-t-elle pas explosé ?
Je ne parle pas du marché consistant à "utiliser un téléphone portable
pour appeler des gens." […] Je parle de ce qui concerne une
"interaction fondamentalement différente"

Tous les produits reposant sur une simple adaptation pour le mobile d’usages pré-existants peinent vraiment à décoller. Chris Heathcote de Nokia, qui intervenait aussi lors de Reboot, donne la pyramide suivante de taux d’adoption des applications mobiles :

Image 7

 

Nous avons vu l’échec relatif du WAP, malgré les énormes efforts
faits pour le lancer ; nous ne voyons autour de nous que très peu de
gens utilisant leur mobile pour naviguer sur le Web,…

En revanche, une application radicalement innovante des cellulaires, le texto, n’a pas peiné à décoller: plus d’1 milliard de SMS ont été échangés dans le monde en 2005.
Ce qui a moins bien marché, c’est tout le discours des opérateurs
consistant à essayer de réintroduire l’email portable par le biais du
SMS.

Tout cela n’est pas sans rappeler l’anecdote chère à Marshall McLuhan
: l’arrivée de chaque nouveau média a été accompagnée de tentatives de
l’utiliser pour transmettre les contenus conçus pour le média
précédent. La radio a servi à lire des livres à voix haute, la
télévision à reprendre des pièces de théatre,…

Il n’y aurait donc pas de quoi s’inquiéter, nous serions dans une phase transitoire normale… Je
dirai quelques mots dans une prochaine note de quelques applications
vues pendant Reboot qui sont en rupture radicale avec les usages
actuels.

Technorati Tags: , ,

Single Post Navigation

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s